Histoires courtes...
Article mis en ligne le 9 mars 2013
par Ordi-Senior
Imprimer logo imprimer

La valeur d’une blague ne dépend pas du nombre de mots !

Un prêtre sonne chez les parents du petit Pierre, 8 ans, qui ouvre la porte. L’ homme d’ église dit :
- « Je t’apporte clarté et lumière... »
Pierre, sans attendre, appelle sa mère :
- « Maman, maman ! C’ est l’ E.D.F. !!! »

Une dame se penche du haut de la Tour Eiffel et demande au guide :
- « Les gens se jettent-ils souvent d’ en haut ? »
Et l’ homme répond :
- « Oh non, Madame, une seule fois... »

Un brave centenaire consulte son médecin auquel il se plaint de troubles divers :
- « Hélas ! dit le docteur, je ne peux pas vous rajeunir !!! »
- Mais, fait le centenaire, ce n’ est pas ce que je vous demande...Ce que je souhaite simplement, c’ est de continuer à vieillir !

Dans le train, le contrôleur dit à Germaine :
- « Votre billet est pour Besançon, Madame ! Or ce train va à Mulhouse... »
- Ça c’ est ennuyeux, rumine la voyageuse... Et ça arrive souvent au chauffeur de se tromper ainsi ?

La nouvelle institutrice a envie d’ inculquer des notions de psychologie à ses élèves. Elle s’ adresse à la classe en ces termes :
- Que celui qui a l’ impression d’ être stupide par moment se lève !
Après une bonne dizaine de secondes, Pierre ( encore lui !! ) se lève... de mauvaise grâce. L’ institutrice étonnée lui demande :
- Alors comme ça, Pierre, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ?
- Oh non, m’ dame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout.

Joséphine et Henri, un couple de campagnards, monte à Paris pour faire un peu de tourisme. A la Porte Maillot, il prend un bus pour aller au musée du Louvre. Arrivé à la place de l’ Étoile, le chauffeur lance :
- Charles de Gaulle !
Un grand Monsieur descend du bus. Le bus prend alors la direction des Champs-Élysées et, à l’ arrêt du rond-point, le conducteur crie encore :
- Franklin Roosevelt !
Un étudiant se lève et descend. A la nouvelle halte au niveau du Grand Palais, le chauffeur crie :
- Georges Clemenceau !
Un vieux Monsieur quitte le bus. Alors, Joséphine dit à son mari Henri :
- On ne saura jamais où descendre… On n’ a pas donné notre nom au chauffeur !

Une dame qui donne un grand dîner dit à l’extra qu’ elle a engagé pour la circonstance :
- Vous servirez la tête de veau avec un citron dans la bouche et du persil dans les oreilles.
- Bien, Madame, mais est-ce que je ne risque pas d’ être un peu ridicule ?

Un vieux Monsieur fréquente le même club du troisième âge qu’ une veuve qu’il aime secrètement. Un jour, prenant son courage à deux mains, il la demande en mariage et elle accepte avec enthousiasme. Le lendemain le vieux Monsieur lui téléphone :
- Ce que j’ ai à vous dire est un peu embarrassant. Hier je vous ai demandé en mariage, et je ne me souviens pas si vous m’ avez répondu oui ou non...
- Oh, comme je suis contente que vous m’ appeliez ! Je me souvenais d’ avoir dit oui, mais je ne savais plus à qui !


flèche Sur le web : Quelques histoires brèves...

Donner une note
3 votes
Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © ORDI-SENIOR - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.35